2014 – Conseil Municipal du 24 septembre

26 Sep 2014

Mercredi 24 septembre avait lieu le 6ème conseil municipal de ce nouveau mandat, dont vous pouvez retrouver ici l’ordre du jour.

Je ne reviendrai pas sur l’ensemble des points (pour cela nous mettons en ligne les compte-rendus « officiels » dès leur publication) mais sur le point qui a le plus retenu mon attention.

Dans le cadre d’une demande de subvention au titre du Contrat Régional de Solidarité Territoriale, le Maire soumet à l’approbation du Conseil Municipal, le fait qu’un dossier soit présenté pour :

l’aménagement du Centre Ville (Place du Château + rue Collin d’Harleville), montant estimé à 2 328 900 € HT

Curieuse, je m’étais rendue en Mairie avant le conseil, pour consulter le dossier et en apprendre davantage sur ce projet à plus de 2 millions d’euros.

Mais rien dans le dossier, si ce n’est la lettre d’appel à projets et un tableau précisant la répartition du montant estimé entre la Place du Château et la rue Collin d’Harleville.

Et c’est tout…

Je me permets donc de souligner lors du conseil que je suis gênée par le fait d’approuver une demande de subvention sur un projet pour lequel je n’ai aucun détail.

Monsieur le Maire me répond que c’est courant et habituel de n’avoir qu’une estimation au moment de demander des subventions, d’autant que le nouveau Contrat Régional s’étend sur une période de 5 ans. Certes je l’entends, mais on parle d’un projet estimé à plus de 2 Millions d’euros et qui selon moi s’inscrit à ce niveau de montant dans une certaine vision de l’avenir pour notre commune.

Je continue donc de m’interroger. Dans sa réponse Monsieur le Maire m’a parlé d’un parking de Centre Ville, celui-ci est-il estimé dans le projet s’élevant à 2,4 millions ? Dans ce cas le budget me semble faible puisque l’estimatif pour le réaménagement de la seule rue Collin d’Harleville s’élève déjà à 1 084 025€ (selon le tableau trouvé dans le dossier)… Ce parking n’est d’ailleurs certainement pas compris dans ce projet puisque lors de la campagne il avait écrit « nous ouvrirons un parc de stationnement de 130 places au centre ville permettant de réserver la Place du Château au stationnement « minute » et handicapés. (…) Nous avons d’ores et déjà confirmation de la faisabilité de ces projets et l’engagement des propriétaires des terrains ».

Donc finalement j’ai donné, tout comme mes collègues, mon approbation pour cette demande de subvention. Bien entendu. Le pragmatisme avant la prospective ! Mais je reste sur ma faim concernant ce projet, persuadée que pour établir une estimation de 2,4 millions d’euros les choses ont été pensées en amont, bien plus que ce que l’on veut me faire croire… et déçue que le rôle d’élu se réduise si souvent à des votes dictés davantage par la réalité économique que par la nécessité et la réflexion collective.

 

Le conseil municipal s’est terminé, comme nous l’avions demandé lors du précédent, par un tour de table des adjoints (Nous reviendrons sur ce tour d’horizon lors d’un prochain article). Nous avons apprécié qu’il soit ainsi répondu à notre attente car cela permet d’avoir une vision plus globale des actions en cours et de valoriser le travail d’équipe ! C’est aussi ce type de présentation qui rend les conseils municipaux plus accessibles et plus intéressants… espérons qu’à l’avenir les Maintenonnais présents soient plus nombreux. Nous pourrons alors proposer l’organisation d’un quart d’heure citoyen comme nous l’avions envisagé dans notre programme.

 

 Anne-Laure Carpier